« Ferme des Bouillons : opération escargot pour dénoncer « les salades » d’Auchan près de Rouen (Paris Normandie, 16 août 2015)

fdbouillons sans terre

Belle réussite pour notre opération escargot, hier, devant le Leroy-Merlin d’Isneauville, avec un accueil sympathique de la grande majorité des automobilistes.

Retrouvez ci-dessous quelques photos de l’opération (crédit : Alban Hefti), suivi de l’article paru ce jour dans Paris Normandie.

Rendez-vous lundi 17 août à partir de 10h pour rassemblement devant le siège de Rouen Métropole !

ferme des bouillons escargot

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

CC BY-NC-SA Alban Hefti

Ferme des Bouillons : opération escargot pour dénoncer « les salades » d’Auchan près de Rouen

16/0/2015

« Un bouquet de blettes ? » Hier matin, une quarantaine de militants, dont certains occupent la ferme des Bouillons depuis fin 2012, ont filtré l’accès au magasin Leroy-Merlin d’Isneauville, dans une ambiance de jacquerie bon enfant. Encadrés par les gendarmes, armés de tracts (« C’est le laissez-passer ! ») et de crayons de couleurs, ils ont offert fruits et légumes aux automobilistes.

Bouillons escargot Paris NormandieCette opération escargot devant l’enseigne – rebaptisé « Roy Merlin » – qui fait partie du groupe Auchan – « comme Décathlon, Flunch, Kyabi et d’autres – voulait sensibilier à la « défense d’un projet civique contre le fric » et « dénoncer les salades que raconte Auchan ». A part quelques mécontents – le droit à la terre n’étant pas pour eux supérieur à celui, inaliénable, de bricoler le week-end – le combat entamé depuis l’annonce du compromis de vente à la SCI « In Memoriam », « faux-nez de la multinationale », semblait soutenu.

Prochaine étape : l’installation d’un « village festif » devant le siège de la Métrop

ole dès lundi, « pour obliger nos élus socialistes, Fabius, Mayer-Rossignol et Sanchez, à se prononcer en faveur de la préemption ». Pour l’instant, seuls le vice-président de Région écologiste Claude Taleb et l’ancien maire PS de Mont-Saint-Aignan Patrice Colasse l’ont fait.

Source : http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/3821196/actualites+economie/ferme-des-bouillons-operation-escargot-pour-denoncer-les-salades-d-auchan-pres-de-rouen#

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.