Hommages à Rémi Fraisse : ZAD Rouen violemment repoussée de l’esplanade Duchamp (13 novembre 2014)

Le 13 novembre, une nouvelle manifestation se tenait à Rouen en hommage à Rémi Fraisse, assassiné par l’Etat sur le site du projet de barrage de Sivens. Une tentative de construction d’une deuxième ZAD* symbolique tournera court, le préfet faisant violemment intervenir ses troupes.

La séquence vidéo documente cette intervention des forces de l’ordre. La bourde d’un policier, déclarant devant la caméra, à une passante indignée par la violence de la répression et rappelant la mort récente de Rémi Fraisse, que celui-ci l’avait « bien mérité ». La vidéo fera le tour des réseaux sociaux, et passera sur le Zapping de Canal +.

 

Du quatre au sept novembre, les manifestants, dont des occupants de la ferme des Bouillons, avaient édifié une ZAD symbolique devant le Palais de Justice, pour engager la discussion avec la population sur ce qui est en jeux dans ces espaces de lutte et de solidarité.

« Bien visibles, les manifestants invitaient la population à engager le dialogue sur les « violences policières », servaient des boissons chaudes et proposaient un peu de nourriture. « Nous ne revendiquons rien : c’est la possibilité même de lutter et d’envisager d’autres futurs qui est en jeu », proclamaient leurs tracts. » (Le Monde, 7 novembre).

*Zone à Défendre, dérivé de l’acronyme Zone d’Aménagement Différé, allusion à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.