Le puits


Il n’était pas beau, il était moche, il était tout bétonné…
Avec un copain, on l’a libéré de son béton avec des burins et des marteaux. Le béton a servi de remblais pour boucher un trou marécageux.
Ensuite, on a fait du torchis avec du crottin des chevreaux, de la paille et de l’argile.
Puis on a projeté le torchis sur le puits, tout ça dans un froid extrême. On avait les mains gelées.
Aujourd’hui, le puits sèche et attend des jours moins humides pour la couche de finition !
Suite au prochain épisode…

Un commentaire

  • Il est très beau votre puits dans la photo. Merci de ces renseignements sur comment vous avez réparé un ancien puits. Le processus m’intéresse parce que comme vous on a un ancien puits sur notre propriété et on voudrait bien le réparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.