Les Bouillons opposés au contournement routier de Rouen – contribution à l’enquête publique

L’enquête publique portant sur le projet de « contournement est » de Rouen (liaison A28-A13) s’est terminée hier. L’association « Bouillons, Terre d’Avenir », s’est exprimée contre le projet, et a rejoint le collectif de plus de trente associations, collectifs, partis, élus et communes créé contre ce projet.

Contribution de l’association à l’enquête publique

Mesdames, Messieurs,

L’Association Bouillons Terres d’Avenir a été crée en décembre 2012 pour sauver La Ferme des Bouillons à Mont Saint Aignan qui devait être rasée par son propriétaire, le groupe Auchan .

Par l’occupation légitime de la ferme pendant 32 mois et la modification du PLU par les élus de Mont Saint Aignan, cette ferme et ses terres agricoles (4 ha) ont été sauvées de l’urbanisation.

Un important mouvement citoyen (plus de 1200 adhérents) a pris conscience de l’importance de la sauvegarde de terres nourricières en périphérie des agglomérations .

Notre association perdure et a inscrit dans ses statuts, entre autres, la sauvegarde des terres agricoles périurbaines face à des petits ou grands projets INUTILES .

Notre conseil d’administration a donc décidé de manifester son opposition unanime à ce projet, qui ne correspond plus aux attentes de nos concitoyens, ni aux obligations découlant de la COP 21.

Membres de la fédération HNNE, nous rejoignons l’ensemble des arguments développés avec force et précision dans le mémoire déposé récemment pour expliciter notre opposition à projet d’un autre temps.

Nous tenons particulièrement, au vu de ce qui a motivé la création de notre collectif, à dénoncer dans ce projet :

Nous affirmons qu’en tant que citoyens non violents, nous emploierons tous nos efforts afin que ce projet d’un autre temps ne puisse se réaliser !

Le conseil d’administration de Bouillons Terres d’Avenir

Communiqué du collectif

Nous élu(e)s locaux, militant(e)s associatifs, militant(e)s syndicaux et citoyen(ne)s de la Métropole Rouen Normandie et de la Communauté d’agglomération Seine Eure, habitant(e)s des Plateaux-Est et d’ailleurs, nous exprimons une opposition résolue au projet de Liaison A2–A13 – Contournement-Est de Rouen conçu et développé par les services déconcentrés de l’Etat depuis novembre 2009. Nous déplorons, à l’occasion de l’enquête publique portant « sur l’utilité du projet, sur la mise en compatibilité des documents d’urbanisme et sur le classement autoroutier de l’infrastructure » organisée depuis le 12 mai dernier, l’intransigeance du maître d’ouvrage.
Un projet inacceptable sans aucune utilité publique et en totale contradiction avec les engagements de l’Accord de Paris sur le climat
En dépit de la constitution d’un comité de pilotage dès le 17 décembre 2009, de l’organisation d’une concertation sous l’égide de la Commission nationale du Débat public en 2014, de très nombreuses contributions, et d’innombrables propositions d’alternatives, les avis critiques émanant du territoire n’ont jamais été pris en compte. Aujourd’hui nous dénonçons un projet qui ignore « le droit des populations à vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé » (art 1 de la Charte de l’environnement). En plus d’entraîner une augmentation des émissions de gaz à effet de serre, la Liaison A28-A13 sera responsable d’un accroissement global des pollutions et nuisances (eau, air, bruit) aux dépens principalement des populations les plus impactées par la crise économique, sociale et environnementale. Par ailleurs, la fragmentation supplémentaire des espaces accentuera l’érosion de la biodiversité, déjà fort inquiétante ici.
La qualité de l’eau, de l’air et du cadre de vie de centaines de milliers de personnes sera sacrifiée sur l’autel d’un Grand Projet Inutile qui n’apportera aucun service effectif au territoire. Alors que le Grand Port maritime glisse vers l’aval et que les populations ont tendance à revenir vers le cœur des agglomérations, le Contournement Est n’est pas adapté aux besoins locaux.
Le statut de concession et le recours à un péage ne feront qu’éloigner les usagers de cette infrastructure dispendieuse sans résoudre les problèmes structuraux de circulation qui fragilisent l’attractivité de notre territoire.
C’est pourquoi nous demandons l’abandon du projet de Liaison A28-A13 pour une réorientation des investissements publics dans l’intérêt du territoire, de ses populations et des acteurs économiques. Tant de choses sont à faire ici pour améliorer les mobilités et le cadre de vie… Faut-il encore que l’Etat l’admette plutôt que de servir les intérêts des entreprises de travaux publics et des Sociétés concessionnaires d’Autoroute.
Afin de vous exposer collectivement nos critiques et nos propositions, nous vous invitons à participer le Lundi 27 juin 2016 à 16 h à une conférence de presse des Communes, associations, partis politiques, syndicats et citoyen(ne)s opposés au projet de Liaison A28-A13 à la Halles aux toiles de Rouen.
Premiers signataires : 1r et 2e Avenue contre le Contournement-Est, Association ACCES, Association des usagers des transports Eure et Seine, Alternatiba-Rouen, ARBRE, Association amfrevillaise pour la défense de l’environnement et la sécurité routière, Les Ami-e-s de la Confédération paysanne, ATTAC-Rouen, association de sauvegarde du cadre de vie contournements-Saint Adrien, Les Bombinas, Les Bouillons Terres d’avenirs, Coalition Climat 21 Haute-Normandie, Collectif des Authieux, Collectif Non à l’Autoroute, Collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs, Collectif Transports Gratuits, Commune d’Alizay, Commune des Authieux-Sur-le-Port-Saint-Ouen, Commune de Léry, Commune d’Oissel, Commune de Saint-Etienne du Rouvray, Commune d’Ymare, Confédération paysanne 76, Convergence nationale rail, Décidons Rouen, EELV-Normandie, Effet de Serre Toi-même !, Ensemble !, France Nature Environnement, Groupe Ornithologique normand, Horizon Normandie Nature Environnement, Les Jeunes écologistes, LPO Normandie, NPA, Parti de Gauche, Parti Communiste français, La Petite Cyclote, Réseau Action climat-France, SOS-Estuaire, Union syndicale Solidaires.

2 commentaires

  • Bonjour, je suis avec intérêt vos combats, nous avons aussi le notre , projet MOB 28 contre projet À 154 au sud de l’Eure , vers Chartres, nous combattons ce projet , qui sera si l’autoroute se fait détruira 600 ha de terres fertiles et le projet sera déficitaire nous l’avons étudié et fait un âtre projet,nos faisons un point presse pour informer les personnes del’Eure et aussi les associations qui luttent contre des projets inutiles, alors que nous pouvons utiliser etaméliorer l’existant. Ce point presse à pour but de vous informer ce que nous avons fait , il se tiendra au château de St Lubin des Jonchèrets le Mardi 13 février à 15h rue de l’église chez M j. L. Latour architecte. St Lubin des jts. est collé à Nonancourt le bureau se trouve à gauche de l’égLise de St Lubin, la petite porte grise. Nous serons heureux de vous accueillir. Faites passer l’info à tous ceux qui pourraient venir merci
    Serge Corda membre de l’Association VIVAVRE

  • CORINNE LEBLANC

    Bonjour au contournement
    Célastique serait un beau gâchis quel désastre écologique battez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.