« Les CRS mis à disposition du clan Mulliez – communiqué de la Confédération paysanne 76

Dans ce communiqué, la Confédération paysanne 76 dénonce la participation des autorités au « plan crapuleux » des Mulliez, et étrille en particulier la Safer pour avoir donné la priorité à Baptiste Mégard alors qu’il n’a « strictement aucune expérience professionnelle« .

Yvetot le 21 août 2015

Communiqué de presse

Les CRS mis à disposition du clan Mulliez

Ce mercredi matin à l’aube, une centaine de CRS débarque sur la ferme des Bouillons et en déloge ses habitants.

Cet épilogue est la dernière pièce du puzzle qui nous permet de comprendre ce qui s’est passé depuis une quinzaine de jours.

Une souscription avec promesse d’achat avait été lancée en mai 2014 et tout était prêt pour que la ferme soit achetée par l’Association Terre de Liens et retrouve cette légalité qui lui aurait permis de continuer cette extraordinaire aventure qui dessine un autre horizon que celui des gondoles d’Auchan.

Mais le scénario qu’avait mis en place Immochan n’était pas celui-là. Le plan était simple, trouver un repreneur bidon qui soit, de façon artificielle, en conformité avec les règles de l’installation, faire le coup en douce l’été pour s’assurer de ce que la vigilance de l’association soit au minimum et s’assurer de la complicité de la Safer en l’encourageant à ne pas respecter ses missions et la raison de son existence.

Que le clan Mulliez qui n’a pas été épargné par les critiques du mouvement se démène pour court-circuiter l’association de la ferme des bouillons ne nous surprend pas, ce qui nous heurte c’est que l’ensemble des institutions se soit mis au service de ce plan crapuleux.

La Safer pour commencer dont le rôle est précisément d’organiser l’équité de traitement entre repreneurs concurrents, a les moyens par la préemption et le comité technique de décider en toute transparence du meilleur candidat. Au lieu de ça, nous l’avons appris, la Safer s’est mis au service d’Immochan comme cabinet conseil pour lui donner les éléments de la court-circuiter… La SAFER a attribué une ferme à Megard qui n’a strictement aucune expérience professionnelle et n’a jamais visité la ferme qu’il a décidé d’acheter ! Il le dit lui-même dans une interview accordée à Normandie Actu le 21/08/2015. C’est totalement contraire à la loi d’avenir, qui stipule, la priorité en comité technique d’attribution du foncier à celui qui possède évidemment l’expérience.

La Draaf ensuite qui nous ballade alors que nous savons qu’elle a pris le parti du plan crapuleux des Mulliez et de la Safer depuis le début.

Le fisc peut préempter lorsqu’il estime que le montant déclaré dans le contrat de vente est inférieur à la valeur vénale du bien ! C’est évidemment le cas!! Qui n’achèterais pas, 4ha avec deux maisons d’habitations, 6000m² de bâtiment agricole à Mont Saint Aignan, 150 000 qu’Immochan l’avait acheté 700 000 , il y a 3 ans ?! Philanthropie ? Le doute est permis ! Comment le commissaire du gouvernement peut donner son accord pour cette vente ?

Nous supposons que derrière tout ça se cache les courbettes que font Hollande et Valls devant ces nouveaux seigneurs qui, bien qu’exilés à l’étranger pour échapper à l’impôt national peuvent malgré ça compter sur les services de l‘État et les matraques des « compagnies républicaines de sécurité » pour déloger un mouvement citoyen.

Cet épilogue n’écrira pas la fin de cette histoire.

CONTACT :

Nicolas Bettencourt 06.18.34.03.70

Olivier Lainé 06.08.54.99.26

-- 
Confédération paysanne de Seine Maritime
38b, rue Bellanger
76190 Yvetot
tél: 0235956666
courriel: cp76@wanadoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.