L’ultra-droite rouennaise derrière la tentative de rachat de la ferme des Bouillons ?

Les dirigeants de la SCI candidate au rachat des Bouillons,

des promoteurs immobiliers liés à l’ultra-droite ?

Communiqué de presse – 10/08/2015

 

Les faits : Ras L’Front Rouen a révélé, vendredi 7 août, que les frères Mégard, candidats au rachat de la ferme des Bouillons occupée par un collectif citoyen présent sur les lieux depuis trente-deux mois pour empêcher sa démolition totale, seraient des militants actifs de l’ultra-droite traditionnaliste rouennaise, et mèneraient des activités de promotion immobilière.

 

L’Association de Protection de la Ferme des Bouillons (APFB) a pris connaissance des informations, divulguées par Ras L’Front Rouen, sur les activités politiques et immobilières de Thibault Mégard, gérant de la SCI « In Memoriam », signataire d’un compromis de vente avec Immochan, propriétaire depuis janvier 2012 de la ferme des Bouillons à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime).

Nous invitons les journalistes qui suivent les événements à la ferme des Bouillons, ainsi que les spécialistes des mouvements d’extrême-droite, à mener leur enquête afin d’établir la réalité des faits.

Nous demandons aux services de l’Etat qui instruisent actuellement notre demande de préemption de la ferme d’inclure ces nouveaux éléments, s’ils sont avérés, dans leur analyse des événements en cours.

Nous nous réservons quelques jours pour étudier les informations à notre disposition, et les conséquences qu’entraînent celles-ci sur nos démarches, mais pouvons d’ores et déjà affirmer une chose. Depuis la découverte de l’existence d’un compromis de vente entre Immochan et une SCI, nous tirons la sonnette d’alarme : ce statut juridique fait perdre à la collectivité tout droit de regard sur le devenir des terres et sur la pérennité de l’activité agricole à court et moyen terme En cas de revente des parts (jusqu’à 99%) de la SCI, ni l’Etat ni la commune ne pourront garantir le maintien de l’activité agricole sur la ferme : la préemption par la Safer ne pourra plus légalement se faire.

L’acceptation par les pouvoirs publics et les organisations professionnelles agricoles de la vente de la ferme des Bouillons a une SCI aux mains d’une ou plusieurs personnes rompue aux opérations immobilières constituerait une faute civique majeure, contre laquelle l’APFB mobilisera ses adhérents et sympathisants, ainsi que ses partenaire associatifs, syndicaux et politiques.

Voir le communiqué de presse de Ras L’Front ici.

Contact

Association de Protection de la Ferme des Bouillons

Chemin des Bouillons, 76130 Mont-Saint-Aignan

fermedesbouillons[at]riseup[point]net

Bonus : une petite perle glanée sur le net. En 2013, Hubert de Bailliencourt, le co-listier de Thibault Mégard aux élections législatives de 2007, ironisait sur notre action de défense de la ferme dans les commentaires d’un article consacré à notre lutte. Graves déchirures à prévoir dans le cas de l’extrême-droite rouennaise !bouillons baillencourt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.