Non à un nouveau supermarché à Darnétal !

Autorisation d’urbaniser un terrain naturel

La Mairie de Darnétal a autorisé la construction d’un supermarché Netto, marque discount d’Intermarché, de près de 994 m2 de surface de vente et 74 places de parking sur une parcelle naturelle, constructible au PLU de la commune de Darnétal.
Ce projet viendrait urbaniser un terrain naturel en zone de ruissellement, dernière parcelle sur Darnétal, avant un espace naturel continu qui s’étend de Roncherolles-sur-le-Vivier à Saint-Jacques-sur-Darnétal.

Arguments contre ce projet

  • Destruction d’une zone naturelle qui devrait être maintenue en tant que telle. Pour un moratoire complet de l’urbanisation des terres naturelles qui sont essentielles pour absorber les gaz à effet de serre et protéger la biodiversité
  • Impacts négatifs sur les mobilités : magasin périphérique par rapport au centre urbain, accessible quasiment uniquement en voiture, dont la fréquentation aggraverait la circulation dans ce secteur sur une voie déjà étroite.
  • Structure commerciale de type grand groupe de distribution qui s’oppose aux commerce de proximité liés aux producteurs locaux permettant d’améliorer la qualité des produits alimentaires et de diminuer l’empreinte carbone.

Historique du projet

Cette implantation fait suite à un dossier, relativement ancien, de tentative d’implantation d’un hypermarché en remplacement de l’Intermarché existant rue Pierre Lefebvre à Darnétal. Ce dossier, qui avait fait l’objet d’un avis favorable à une voix près de la Commission Départementale d’Aménagement Commercial, malgré l’opposition du représentant de la Métropole Rouen Normandie, avait été rejeté par la Commission Nationale d’Aménagement Commercial pour 3 raisons :

  • « Le déplacement en périphérie de ce magasin est de nature à nuire à l’animation la vie urbaine. »
  • « Son éloignement du centre ville : le projet ne répond pas aux objectifs du SCot qui promeut l’accessibilité de tels équipements commerciaux en mode doux et transport en commun ; [sachant] qu’il n’est pas prévu d’amélioration de la desserte en bus dont les arrêts sont aujourd’hui à plus de 600 mètres du projet. »
  • « Le projet ne prévoit pas d’amélioration des infrastructures routières alors même qu’une étude de trafic conclut qu’un aménagement standard en giratoire du carrefour rue de l’Avalasse/RN31 serait plus adapté ».

Face à ce refus motivé, la société SA DIFO, dans laquelle on retrouve la propriétaire de l’actuel Intermarché, va renoncer à son projet initial de déménagement et se rabattre sur un nouveau projet de sa marque hard discount, Netto, de moins de 1000m2, ce qui lui permet d’éviter de passer par les avis de ces commissions d’aménagements commerciaux et d’organiser son projet avec le seul maire de Darnétal.

Retrouvez les détails du projet dans la note de présentation rédigée par l’association Effet de serre toi-même !