« Près de Rouen, la ferme des Bouillons fait sa tambouille » (Paris Normandie, 26 septembre 2014)

Annonce du festival La Tambouille par le quotidien Paris-Normandie, le 26 septembre 2014.

 

Près de Rouen, la ferme des Bouillons fait sa tambouille

Les bénévoles en plein travaux d’agrandissement de la salle.

 

Dès ce vendredi soir et jusqu’à dimanche, la ferme des Bouillons accueille la 2e édition du festival de la Tambouille. Un rendez-vous que l’association de sauvegarde du site prépare… aux petits oignons. Côté cuisines, spectacles ? conférences, signalétique et réseaux sociaux tout est tiré au cordeau !

« Un comité d’une vingtaine de personnes dédié à l’événement a été créé au début de l’été », expliquent les organisateurs qui l’an passé avaient accueilli près de 1 500 visiteurs pour la première édition.

« Depuis un mois, près d’une centaine de personnes travaillent sur le site, en fonction de leurs disponibilités. Outre des Normands, des gens venus d’Amiens ou de Paris sont venus prêter main forte », détaille Mathieu un jeune bénévole et militant de la cause.

Objectif : le rachat

Les premiers travaux ont concerné l’agrandissement de la salle de spectacle et du bar. Des ébénistes ont construit du mobilier et agrandi la cuisine. Car environ 2 700 repas sont prévus pour le week-end !

« Les festivaliers qui le souhaitent pourront participer à l’épluchage et à la préparation des repas », précise Mathieu. Pour respecter l’esprit de partage, les gens sont invités à venir avec un fruit ou un légume qui sera mis dans le pot commun.

Les visiteurs pourront constater qu’au fil des mois d’occupation (pacifique) du site, l’aménagement se peaufine. « Nous avons installé une bibliothèque et une friperie. Lors de la tambouille, vêtements et livres sont également bienvenus. » Pour Philippe Vue, co-président de l’association ce festival est un temps important de l’action engagée depuis fin 2012.

« Nous avons déjà pu empêcher la démolition par Immochan, toujours propriétaire de la ferme. L’objectif est de franchir la barre du millier d’adhérents après le festival. On en est pour l’instant à près de 700. Nous continuons notre campagne de souscription citoyenne en vue d’un éventuel rachat de la ferme. L’association a déjà récolté 293 promesses. La part est fixée à 103 €. »

Cette opération devrait permettre aux défenseurs de Bouillons d’être prêts le jour où Immochan sera prêt à vendre. « Nous voulons anticiper. Notre projet est d’installer sur ces quatre hectares du maraîchage bio mais aussi de faire du site un espace test en matière agricole à la manière des pépinières d’entreprises », annonce le militant.

 

Source : http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/1518940/region/la-tambouille-aux-bouillons#.VLjaenujCAw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.