Suspension des actions à la Safer : repas de lutte à la Maison des associations mercredi 29 juin

festival la tambouille - ferme des bouillons - septembre 2014

Après plusieurs heures de blocage de l’accès et un concert de casseroles à intervalles réguliers devant le siège de la Safer de Haute-Normandie le lundi 27 juin 2016, 3 représentants de l’association Bouillons terres d’avenir ont été reçus par le président, M. Hyest, et le directeur, M. Bénard.

safer-ferme-des-bouillons-juin-2016C’est un bon premier pas : pour la première fois depuis le début de l’affaire de la vente des Bouillons, en juillet 2015, la Safer a accepté, malgré ses réticences, de dialoguer avec notre association pour échanger sur la situation de la Ferme des Bouillons. Le contenu des échanges laisse cependant encore à désirer.

Par la voix de son exécutif, la Safer a affirmé que, selon elle, les 2 bâtiments agricoles reclassés sans fondement légal lors de la vente seraient bien des habitations.
Elle a confirmé que Baptiste Mégard n’a pas de bail à ferme ni le statut de chef d’exploitation, imputant le non-respect du cahier des charges qu’elle a elle même imposée à « des retards administratifs habituels » ;
Elle a également affirmé que le maraîcher Romain Pavot serait toujours une priorité pour elle, rappelant lui avoir fait des propositions qu’il n’avait pas jugé satisfaisante, faute de « meilleure opportunité foncière » à lui proposer. Nous proposions d’installer Romain Pavot dans le cadre de notre projet pour les Bouillons. Maraîcher en bail précaire depuis six ans et fournisseur de trois AMAP, Romain est sans terre depuis cet hiver, et a dû abandonner sa clientèle. Pendant ce temps, l’ingénieur agricole Baptiste Mégard se forme au maraîchage, dit-on.

Par suite de l’obtention de ce rendez-vous, nous levons – peut-être provisoirement – le siège de la Safer. Nous laissons quelques jours à ses responsables pour méditer sur les éléments que nous avons apportés à leur connaissance, et reviendrons leur sonner les cloches si besoin est.

Nous vous convions à un repas de lutte, mercredi 29 juin, 19h, à la MAS. Au menu, aligot/saucisse bio.
Nous ferons un point sur la situation,
et discuterons de la suite des actions.

Maison des associations de Rouen : 22 rue Dumont D’Urville

Rappel des anomalies constatées ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.