Retour sur l’action non-violente à Rouen ce samedi

30 personnes ont participé à l’action non-violente pour continuer à faire connaître l’occupation de la ferme, ce samedi 27 avril, de 10h30 à 12h30.

Les deux lieux prévus ont vu se mettre en place une Heure de silence et un sit-in : au croisement rue des Carmes/rue Saint-Lô, et devant la Fnac.
Nos dispositifs mis en place ont permis d’attirer l’attention des passants : environ 1 000 tracts et gazettes des Bouillons ont été demandés par les passants. Les 3 tables de presse, où les passants pouvaient discuter de l’occupation de  la ferme, n’ont pratiquement jamais désempli, avec notamment la pétition à signer (plus de 250 signatures)
Propos entendus de passants : 
« Je suis contente de vous voir, j’étais seulement au courant par le journal. »
« C’est bien ce que vous faites. »
« Au moins, là, j’ai le temps de comprendre.«  (une personne très âgée avec canne)
Propos entendus de la police venue trois fois :
« Il n‘y a aucun papier par terre avec vos trucs, bonne continuation. »
« Vous pouvez me donner un autre papier, c’est pour ma femme, elle ne mange que bio. »
Propos entendus lors du bilan de l’action :
« Il faudrait qu’on recommence comme ça plus souvent. »
« Rester en silence me questionnait au début, mais c’est fou combien les passants se laissaient interroger par notre silence. »
« J’avais du mal à rester en silence, alors je n’ai jamais hésité à dire quelques mots aux passants. »
« Il y a même eu trois adhésions à ma table de presse, pour l’association de la ferme. »

Retrouvez les images de samedi parmi les albums photo de la ferme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.